Carine Khalifé est une artiste visuelle pluridisciplinaire basée à Montréal.

Son portrait de femmes célèbres connut un grand succès au mitan des années 2010. Lors de l’exposition tenue à l’édifice Belgo, à Brooklyn, le diptyque La relou de la rue Garnier et Chonchon râlant, pièces maîtresses d’une série de jeunes filles en fleurs, a été unanimement salué par la critique. Le geste net du pinceau, effleurant la toile avec la légèreté d’un pissenlit et la précision d’un horloger, est la marque de Ms Carine von Khalife. Cette délicatesse rarement atteinte chez une artiste aussi jeune irradie dans ses plus récentes toiles, que Sotheby’s a écoulées lors d’une vente exceptionnelle l’été dernier, où se pressa le gratin dauphinois du monde artistique. «J’en ai acheté trois», a avoué Damien Hirst.